INFORMATIONS IMPORTANTES CORONAVIRUS

Bonjour,

La Foire aux questions a été mise à jour via une circulaire datant du 4 mai 2020.

 "Lycée général, technologique et professionnel 

Fin mai, un examen de la situation sanitaire permettra de déterminer la possibilité d’étendre la réouverture progressive, le cas échéant, aux lycées.

Au lycée général et technologique, comme au collège, le temps consacré aux différents enseignements est inchangé sous réserve des aménagements liés aux contraintes sanitaires et de l’organisation retenue par chaque établissement et des professeurs présents.

Une attention particulière est portée :

  • en 1re, à l’enseignement de français et aux enseignements de spécialités ;
  • en terminale, aux enseignements essentiels dans la perspective de la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur.  

Au lycée professionnel, compte tenu de la suspension des périodes de formation en entreprise (les PFMP sont donc annulées jusqu'à la fin de l'année scolaire), il convient de s’assurer que la formation professionnelle est suffisante en privilégiant les enseignements professionnels. À compter de leur éventuelle réouverture, les cours en atelier devront être privilégiés, notamment en terminale. 

3.3.b. Modalités d’évaluation au troisième trimestre

Les professeurs continuent à évaluer leurs élèves selon les modalités qu’ils fixent. Ces évaluations ne comptent pas pour la détermination des notes attribuées aux examens nationaux. Elles peuvent faire l’objet d’une appréciation portée par les professeurs sur le livret scolaire afin d’éclairer les travaux du jury sur la motivation et l’assiduité des élèves. 


* Dans la crise sanitaire que nous traversons, deux principes guident l’action de l’éducation nationale : assurer la sécurité des personnels et des élèves et assurer à nos élèves le meilleur avenir, en leur apportant l'aide, le soutien, mais aussi le temps dont ils ont besoin pour consolider leurs apprentissages et progresser. C’est pourquoi chaque période vécue par l’élève dans ces circonstances exceptionnelles doit être conçue en cohérence avec les autres périodes : la période du confinement (16 mars - 11 mai), la période du déconfinement (11 mai - 4 juillet), les vacances d’été à partir du 4 juillet et la rentrée à partir du 1er septembre. 

Si l’année scolaire se terminera bien le 4 juillet, les Écoles ouvertes seront particulièrement actives cette année durant les vacances.  Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse mènera une action particulière pour l’été 2020 au cours des vacances d’été. Les colonies de vacances sont promues auprès de chaque élève et de chaque famille. Des modalités originales et un soutien financier sont prévus pour tenir compte des circonstances sanitaires. De plus, la rentrée 2020 devra prendre en compte les circonstances exceptionnelles de l’année scolaire 2019-2020 et ménager, jusqu’aux vacances de la Toussaint 2020, des temps pour consolider les apprentissages. Cette dimension sera au cœur de la circulaire de rentrée"

De plus vous pourrez trouver, ci-dessous, les liens concernant toutes les informations importantes sur la fermeture du lycée et la continuité pédagogique.

1. Courrier de M. Boissard - Proviseur, sur les dispositifs mis en place

Précisions :
Permanence téléphonique et accueil des élèves et/ou de leur famille

Pendant la fermeture de l’établissement aux élèves et jusqu’à leur retour, vous pouvez :

  • Prendre contact avec l’établissement au numéro ci-dessous (05.53.35.56.00)
  • les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 16h30
  • le mercredi de 9h30 à 12h30
  • uniquement pour les élèves rencontrant des difficultés d’accès à internet, venir récupérer les documents de travail au lycée après avoir appelé pour convenir d’un rendez-vous
  • les lundi, mardi et vendredi de 11h00 à 13h00 et de 15h00 à 16h30
  • le jeudi de 11h à 13h00 et de 15h00 à 18h00

2. Comment mon enfant conitune-t-il à apprendre en cas de fermeture de son établissement ?

3. Fiche parent sur la continuité pédagogique

4. Plaquette Lycée connecté


IMPORTANT PFMP :

"Que va-t-il se passer pour les élèves qui devaient effectuer une période de formation en milieu professionnel (PFMP) dans un établissement ne pouvant plus les recevoir alors même que cette PFMP est nécessaire dans le cadre de leur certification ?
Les PFMP sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
Pour les élèves en première année de CAP et en première ou deuxième année de baccalauréat professionnel, le report des semaines qui n’auront pas été effectuées sera envisagé soit à la fin de l’année scolaire présente (si la situation sanitaire le permet), soit l’année suivante.
Pour des élèves en 2ème année de CAP ou en terminale professionnelle (c’est-à-dire dans l’année d’obtention de leur diplôme) dont le report du stage (PFMP) n’est pas possible, à titre exceptionnel et dérogatoire, les PFMP sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Les modalités d’évaluations des élèves seront précisées dès que possible."





 

IMPORTANT : PROCEDURE DEVOIR A LA MAISON

Madame, Monsieur,
Dans le contexte actuel d’urgence sanitaire, le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse a pour objectif d’assurer, dans des conditions exceptionnelles, la continuité pédagogique pour tous les élèves, en France métropolitaine comme en Outre-mer, qui se trouvent en situation de déconnexion numérique.
Le dispositif « Devoirs à la maison » poursuit trois objectifs :
  1. Assurer la communication hebdomadaire des devoirs préparés par les professeurs aux élèves et parents d’élèves des écoles, collèges, et lycées publics et privés sous contrat qui n’ont pas d’accès aux outils numériques ;
  2. Proposer la gratuité de l’envoi postal des devoirs réalisés par les élèves vers les établissements pour diffusion aux professeurs concernés ;
  3. Faciliter la gestion et l’archivage des devoirs réalisés afin de permettre leur diffusion aux professeurs des écoles et établissements concernés.
Pour y parvenir, un partenariat  exceptionnel d’une durée de deux mois a été mis en place entre le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse et la Poste, au travers de sa filière Docaposte. Afin de conserver ce lien essentiel entre vous et l’Ecole, ce partenariat est mis en œuvre dans chaque académie, à l’échelle de chaque école ou établissement.
Les modalités précises de fonctionnement de ce dispositif sont décrites à la page suivante.
Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame, Monsieur, l’expression de toute ma considération.
 
 
Pour le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse,
Le directeur général de l’enseignement scolaire
Edouard GEFFRAY
 

Instructions pour le renvoi du devoir
 
  1. faire remplir le cartouche ci-dessous par l’élève :
 
Nom : ................................................................................
Prénom : ...........................................................................
Classe : .............................................................................
 
  1. glisser cette feuille et les feuilles du devoir dans l’enveloppe retour jointe à ce courrier en respectant scrupuleusement les consignes suivantes :
    • mettre les feuilles toutes dans le même sens, cette feuille en premier ;
    • les plier en 3 ;
    • ne pas agrafer ;
    • ne pas ajouter de trombone ni tout autre objet ;
    • ne rien rajouter dans l’enveloppe (photos, dessins, feuille...).
Si aucune enveloppe retour n’est jointe vous devez recopier l’adresse suivante sur une enveloppe :
DOCAPOSTE
Dispositif  « devoirs à la maison »
LIBRE REPONSE 21855
95059 CERGY PONTOISE CEDEX
 
  1. fermer l’enveloppe et ne pas affranchir
  2. glisser l’enveloppe dans une boîte aux lettres de La Poste
 
Le courrier est alors acheminé par La Poste à un centre de numérisation en France où il est ouvert, numérisé puis traité automatiquement pour pouvoir être mis à disposition de l’enseignant de votre enfant.
L’ensemble des traitements techniques est assuré par des personnels du Groupe La Poste. La consultation et le traitement des devoirs est exclusivement assuré par des agents du Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse.
 
Les données recueillies servent à l’instruction de votre demande et font l’objet d’un traitement mis en œuvre par le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse pour l’exécution d’une mission d’intérêt public au sens des dispositions du RGPD. Les informations recueillies sont nécessaires à l’instruction de votre demande et sont conservées à cette fin exclusive pour une durée de deux mois. En cas de recours ou de contentieux, les données peuvent être conservées jusqu'à l'intervention de la décision définitive. Les informations vous concernant sont transmises aux personnels habilités en charge du traitement de votre demande.
Vous disposez d'un droit d’accès aux données vous concernant, d’un droit de rectification et d’un droit à la limitation du traitement de vos données. Dans la limite des modalités légales, vous pouvez également vous opposer à leur traitement et demander leur effacement.
Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse à l’adresse suivante : dpd@education.gouv.fr.
Si vous estimez, que vos droits ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation auprès de la CNIL, en ligne (www.cnil.fr) ou par voie postale à l’adresse suivante : 3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07.
 

«